Chemin faisant vers … l’Eternellement Inoubliable


En ce temps de Toussaint estivale, chemin faisant au Cimetière du Dieweg à Uccle, désaffecté depuis 1958.

Etonnants paysages !
Hergé (même s’il est mort en 1983) y repose ainsi que Hankar (premier architecte Art Nouveau).
Horta y est présent également en tant qu’architecte de monuments. Et un périmètre de tombes juives à ne pas manquer.
La nature y reprend ses droits et l’on y croise l’art funéraire d’hier et d’aujourd’hui à l’occasion
d’une expo vagabonde d’art contemporain : “Eternellement Inoubliable”.
img_3670